Programme

Le programme de la 6ème conférence SOAS sur l’arbitrage en Afrique  : Culture juridique et pratique de l’arbitrage/ MARD (modes alternatifs de règlement de différends) en Afrique.

Lieu : Siège du CMAG-GICAM, Vallée des ministres, Bonanjo, Douala

Nota bene : Veuillez noter que ce programme peut changer avant la Conférence. Les titres et qualités exacts des intervenants seront précisés dans la version finale.

Langues : Francais avec traduction simultanée en anglais
Présentation des sessions : Achille Ngwanza

—————————————————————————————————————————————–

Mardi 10 mars 2020 – Jour 0 : Arrivées

  • 12:00 – 17:30 Inscription et collecte des documents de la conférence par les délégués
  • 18:00 – 21:00 Allocutions d’ouverture et dîner

—————————————————————————————————————————————–

Mercredi 11 mars 2020 – Jour 1

  • 9:00 – 9:30 Suite des inscriptions
  • 9:30 – 11:00 : Session 1 – POINT DE VUE DES DIRECTEURS JURIDIQUES SUR LE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS EN AFRIQUE

Les directeurs juridiques de sociétés nationales, régionales et internationales discuteront des divers modes de règlement des différends qu’ils préfèrent et des raisons qui les motivent, comment ils se préparent en cas de différends, comment ils décident quels avocats externes solliciter et comment ils nomment les personnes chargées du règlement des différends.

Modératrice : Emilia Onyema, Université SOAS de Londres
Panélistes :
Tertio Nkonga, Directeur Juridique, Société générale Cameroun
Guy Tankpinou, Directeur Juridique, Orabank (Afrique)
Nada Amer, Directrice Juridique, Ethique et membre du comité de Direction Unilever Mashreq
Godfred Penn, Conseiller juridique, Banque Africaine de Développement, Cameroun/Afrique

  • 11:15 – 12H45 :Session 2 – LES ÉTATS ET LA PARTICIPATION DES CONSEILLERS JURIDIQUES DE L’ÉTAT DANS L’ARBITRAGE

Ce panel examinera le rôle des organismes d’État dans l’arbitrage et la façon dont ils peuvent mieux travailler avec des avocats du secteur privé dans le cadre de leurs différends relatifs aux investissements.

Modérateur : Mouhamed Kebe, Managing Partner, GSK Law, Senegal                                              Introduction : Marie-Andrée Ngwe, Avocat, Présidente du Comité Permanent du CMAG                         

Panélistes :
Mafall Fall, Représentant de l’Agence Judiciaire, Sénégal
Pauline Mcharo, Ministry of justice, Kenya
Hon Tag Elsir Elhirir, Attorney General, Soudan                                                                                                                  Benoît Placide Mevoua, Chef de la Division des Affaires juridiques, Ministère des Finances, Cameroun

13:00 – 14:00 :  Déjeuner

  • 14:10 – 15:30 : Session 3 – ÉLABORATION DE CLAUSES EFFICACES DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS DANS LE CADRE DE RÈGLES INSTITUTIONNELLES

Les directeurs des différents centres d’arbitrage discuteront des clauses pathologiques qu’ils ont vues, de la rédaction de règles d’arbitrage efficaces et de la façon dont ils soutiennent les parties pour y parvenir.

Modérateur : Eunice Shang-Simpson, Angleterre
Panélistes:
Tunde Ogunseitan, ICC
Hicham Zegrary, Centre International d’Arbitrage et de Médiation, Casablanca
Lawrence Muiruri, Greffier en chef,  Centre IA, Nairobi
David Nyamsi, CMAG

  • 15:45 – 17:00 : Session 4 – INTERVIEW DES ARBITRES DANS UN CONTEXTE MULTICULTUREL

Au cours de cette séance, les arbitres discuteront de leur expérience pratique des entretiens qu’ils ont passés ou fait passer à des arbitres en vue de leur nomination.

Modérateur : Mme Funke Adekoya (Nigeria)
Panélistes :
Martial Akakpo, Togo
James Kihara, Kenya
Esine Okudzeto, Ghana
Professeur Hugues Kenfack, Université de Toulouse , Cameroun – France

17:00 – 18:00 Rafraîchissement

—————————————————————————————————————————————–

Jeudi 12 mars 2020 – Jour 2

  • 9:00 – 9:30  Suite des inscriptions
  • 9:30 – 10:45 – Session  5 – LA PRODUCTION DE LA PREUVE DANS LES PROCÉDURES ARBITRALES

Ce panel discutera des questions relatives à l’obtention des preuves et à l’utilisation des règles de l’IBA pour aider à obtenir des preuves et comment les arbitres peuvent traiter au mieux les questions d’obtention de preuves, particulièrement lorsque les parties sont de traditions juridiques différentes.

Modérateur : Olivier Cuperlier (France)
Panélistes :
Hery Ranjeva, Avocat, Partner Foley Hoag Paris, Madagascar
Sally El Sawah, Youssef Law, Egypte
Michael Buhler, Avocat, Partner, Global Co-Chair International Arbitration Practice Group, Orrick Herrington & Sutcliff (France)
Mamadou Konate, Avocat, Jurifis Mali, France                                                                                                                                Marc Henry, Avocat, Président de l’AFA, Association Française d’Arbitrage

  • 11:00 – 12:30  Session 6 – LE RÔLE DE LA LANGUE DANS LES PROCESSUS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS INTRA-AFRICAINS

Ce panel explorera l’impact des différentes langues (arabe, anglais, français, portugais et espagnol) parlées sur le continent sur le choix du siège de l’arbitrage, les possibilités de nomination en tant que personnes qui résolvent les différends, du coût des services de traduction et d’interprétation et de la façon dont les institutions soutiennent les parties confrontées à des barrières linguistiques.

Modérateur : Dr Sylvie Bebohi (APAA, Cameroun/Paris)
Panélistes :
Rose Rameau, Associée RAMEAU LAW FIRM, Washington DC                                                                                          Paul-Jean Le Cannu, CIRDI, Washington DC
Funmi Roberts, Funmi Roberts & Co, Nigeria
Khawla Ezatagui, LCICA Libie
Laurence Kiffer, Presidente, Commission d’Arbitrage International, Association internationale des avocats

13:00 – 14:00 Déjeuner

  • 14:10 – 15:20 : Session 7 – ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES DE LA MÉDIATION ET INCIDENCES EN AFRIQUE

Ce panel explorera les sujets actuels de la médiation transfrontalière, (i) la signature récente de la convention de Singapour sur les accords de règlement internationaux résultants de la médiation (l’équivalent en matière de médiation de la Convention de New York); (ii) la médiation investisseur-État; (iii) l’expérience des centres d’arbitrage internationaux en matière de médiation, de clauses MARD «échelonnées» et de processus hybrides tels que Arb-Med-Arb; et (iv) les résultats du rapport de la série de conférences Global Pound sur les tendances mondiales en matière de Données et les différences régionales en matière des MARD. Le panel conclura en dégageant les principales implications pour la médiation sur le continent, comme par exemple des projections pour le futur et des suggestions de meilleures pratiques.

Modérateur : Prof. Hiro Aragaki (Loyola Law School-Los Angeles, JAMS Int’l, SOAS)
Panélistes :
Caroline Etuk, Enugu State Multi-Door Courthouse, Nigeria
Dr. Mohamed Hafez Mohamed (CRCICA, Caire)
Michael Ostrove,DLA Piper, Paris
Bernadette Uwicyeza, Rwanda

  • 15:30 – 17:00 : Session 8 – EXÉCUTION DES SENTENCES INTRA-AFRICAINES

Ce panel discutera de la façon dont les sentences arbitrales sont exécutées dans la zone OHADA, sous l’égide de la Convention de New York dans d’autres Etats africains, avec un accent particulier sur les sentences arbitrales intra-africaines.

Modérateur : Dr Emmanuel Ugirashebuja (Rwanda) Président de la Cour de Justice de l’Afrique de l’Est, Arusha
Panélistes :
Joachim Bile-Aka, Côte d’Ivoire
Nagla Nasser, Egypte                                                                                                                                                                    Ndoki Michelle, Cameroon                                                                                                                                                          Diane Okoko, Marcus Okoko Law Firm, Abuja, Nigeria

  • 17:10 – 17:30 : Annonce de la conférence sur l’arbitrage en Afrique SOAS/CIMAC 2021 par Hicham Zagrary, Casablanca
  • 17:30 – 18:00: Observations finales du Dr Achille Ngwanza/Me Marie –Andrée Ngwé
  • 19:30 – 22:00: Cocktail de clôture.