6ème conférence SOAS sur l’arbitrage en Afrique

L’arbitrage moderne est de plus en plus considéré comme un mécanisme de résolution des litiges commerciaux nationaux et transfrontaliers dans les Etats africains. Le processus de résolution des litiges en dehors des systèmes de contentieux étatiques n’est pas nouveau en Afrique, et a même été la norme à l’époque précoloniale. Les systèmes d’arbitrage moderne (et les modes alternatifs de règlements de résolution des différends -MARD) sont encouragés par les Etats à travers l’adoption de législations en la matière et par la force obligatoire conférée aux sentences arbitrales par les juridictions nationales.

De même le développement d’une communauté d’arbitragistes dans les Etats contribue à un meilleur usage des MARD.